Defiscalisation gestion de patrimoine
Publié le 27 Octobre 2016 à 08h00 - 506 vues

Girardin industriel : gare aux arnaques et aux redressements fiscaux

Le gouvernement a mis en place depuis quelques années des dispositifs pour encourager les investisseurs à investir dans certains domaines, leur permettant en retour de bénéficier de quelques avantages fiscaux. Parmi ces dispositifs, on peut citer la loi Girardin. Une partie de cette loi concerne les investissements en immobilier d’Outre-mer dont on ne va pas entamer ici mais que vous pouvez trouver facilement sur loigirardin.info et une autre s’agissant de l’investissement dans des matériaux de production appelé Girardin industriel.

Girardin industriel : comment ça marche ?

Il consiste à acheter un matériel de production pour ensuite le louer à un gérant pour 5 ans. En pratique, ce dernier monte une société pour 5 ans avec les capitaux investis par les investisseurs qui deviennent associés et la société est dissoute au terme du bail. Il s’agit d’une opération purement fiscale, aucune plus-value n’est à attendre. Concernant les avantages fiscaux, si par exemple l’investisseur a versé 10000 euros pour cette année, il obtiendra une réduction fiscale égale à 12000 ou 13000 euros l’année prochaine. Au-delà de cette somme, il faut se demander sur le sérieux du montage et du monteur.

Un risque bien plus grave que la perte du capital investi

Beaucoup de contribuables sont séduits par l’efficacité de ce moyen de défiscalisation et n’hésitent donc pas à y souscrire tous les ans. Cependant, l’intervention d’un redressement de l’administration est possible à tout moment jusqu’à 10 ans après l’engagement dont les causes sont multiples : faillite de l’exploitant, matériel fantôme, surfacturation, etc. Non seulement l’investisseur perd son capital mais il doit aussi restituer la réduction fiscale et payer des intérêts de retard et une majoration s’il n’arrive pas à prouver sa bonne foi. Pour éviter cela, il vaut mieux exiger du monteur une assurance responsabilité civile professionnelle.

En conclusion, il s’agit d’une belle opportunité mais il faut faire attention aux arnaques.

Les publications similaires de "Gestion de patrimoine"

  1. 2 Oct. 2017Le vin ou l’or rouge, un actif tangible à rendement élevé207 vues
  2. 27 Mars 2017Faire confiance à la finance digitale pour la gestion de votre patrimoine384 vues
  3. 10 Mars 2017Les résidences EHPAD : investir sous le régime Censi-Bouvard396 vues
  4. 10 Juin 2016Investissement locatif : les 5 atouts du Malraux610 vues
  5. 7 Juin 2016La SCPI : Boostez votre épargne en 2016784 vues