Defiscalisation gestion de patrimoine
Publié le 29 Mars 2017 à 10h57 - 582 vues

Rencontre avec un expert-comptable

Julien nous raconte aujourd’hui comment il a gravi les échelons pour arriver au poste d’expert-comptable. Associé dans un cabinet expert comptable à Bordeaux, il retrace son parcours et donne aussi des conseils aux jeunes qui montrent de l’intérêt pour ce métier. Julien a choisi ce métier avant tout pour l’aspect profession libérale. Il aime être indépendant et son propre maître. Ce métier lui plait aussi pour la variété de fonctions exercées, l’aisance intellectuelle et le nombre de personnes différentes qu’il rencontre chaque jour.

Le parcours d’un expert-comptable

«Pour exercer ce métier il faut faire preuve de rigueur et de curiosité ». Son parcours a débuté avec une maîtrise en économétrie avec laquelle il est entré dans le secteur bancaire du groupe HSBC comme chargé de clientèle. Il a passé 7 ans à conseiller les chefs d’entreprise et finalement il s’est retrouvé à suivre les conseils qu’il leur donnait soit faire un business plan, des prévisions et il voulait également être indépendant. Conséquemment il a décidé de prendre part aux examens de l’expertise comptable. Diplôme en main il cherche alors un stage dans un cabinet d’expert-comptable et a été embauché par son associée actuelle ; ils étaient alors que 3 salariés. Après 3 ans de stage, il obtient le diplôme d’expert-comptable et est devenu associé.

Grosse charge de travail

Onze ans après, aujourd’hui ils sont trois associés et travaillent avec une quarantaine de collaborateurs. Le métier de Julien consiste à conseiller les chefs d’entreprises afin de les aider avec la gestion leur développement. Le contact humain est très répandu dans ce secteur. Julien intercède également auprès d’entreprises étrangères implantées en France. Il consacre énormément de temps dans l’organisation du cabinet ; il s’agit de faire des choix judicieuses, former des équipes et les encourager. Pour Julien les difficultés du métier sont principalement les délais pour fournir les reporting en début de mois, les déclarations d’impôts au fils des ans, les payes en fin de mois, entre autres. Outre cela ce métier requiert une formation permanente.



Les publications similaires de "Blog"

  1. 14 Déc. 2016La domiciliation d'une entreprise peut aussi devenir un patrimoine654 vues